Comment crépir manuellement sa façade ?

crepir manuellement facade

Si vous souhaitez redonner une jeunesse à vos façades extérieures, quoi de mieux que de les crépir ! L’avantage est que vous n’avez pas forcément besoin d’engager une équipe de professionnels du bâtiment. En effet, vous pouvez vous affairer à cette tâche tout seul, et sans acheter beaucoup de matériel.

Si vous souhaitez savoir comment réaliser un crépi pour sa façade manuellement, cet article est fait pour vous !

Le matériel dont vous aurez besoin

Avant de commencer tout travaux, il vous faudra vous procurer quelques outils. À moins que vous soyez un bricoleur aguerri, alors peut-être possédez-vous déjà quelques matériaux et équipements de construction, que nous allons vous lister. En termes d’outillages, vous aurez besoin d’une taloche, d’un rouleau et d’une truelle. S’il est nécessaire de protéger une surface, munissez-vous d’une bâche de protection et d’adhésif de masquage. Pour les matériaux, vous devez seulement acheter des pots de crépi déjà prêt à être utiliser. Comptez entre 6 et 7 euros le pot, pour couvrir une surface de 3 m2 à 4 m2.

Les étapes pour crépir soigneusement sa façade ?

Tout d’abord, pour un crépi réussi, il vous faudra minutieusement nettoyer la façade que vous allez crépir. Faire un crépi sur une façade en piteux état, c’est se diriger vers une catastrophe assurée ! Un conseil, ne travaillez pas en plein soleil, votre crépi risque de ne pas bien accrocher ! La façade devra être bien propre et relativement lisse avant de passer aux étapes suivantes. Si par malheur, votre mur est attaqué par la mousse, alors, appliquez un fongicide dans un premier temps. Même si plus haut dans l’article, nous vous parlions de l’option du crépi déjà préparé.

Si vous avez du temps devant vous, le réaliser vous-même est aussi envisageable. Pour ce faire, mélangez du ciment, du sable et de l’eau. Généralement, le crépi est composé d'une moitié de ciment et d'une moitié de sable. Ajoutez ensuite la quantité d’eau nécessaire, afin que le crépi devienne liquide. Tout en veillant bien, à ce qu’il puisse toujours adhérer à la truelle. Pour un crépi coloré, additionnez au crépi quelques colorants à votre mixture. Et voilà votre crépi maison est prêt ! Si vous optez pour un mélange tout fait du commerce, remuez-le bien à l’aide d’une truelle, pour apporter davantage de souplesse au crépi. En plus, le mélange accrochera plus facilement à votre façade !

Pour déposer correctement le crépi, la surface doit être suffisamment humide, pour éviter de créer des poches dans votre crépi. Afin d’étaler correctement le crépi, munissez-vous d’une taloche. Appliquez la matière de haut en bas, en débutant avec une épaisse couche de produit, que vous viendrez étaler uniformément. Veillez à ce que le rendu soit bien égal partout sur la surface. Pour un résultat optimal, travailler mètre carré par mètre carré, afin de procéder méthodiquement !

Finiton du travail

Enfin, l’étape des finitions est arrivée ! Vous pouvez d’ores et déjà être fière du travail accompli. Pour finaliser votre travail correctement, le crépi ne doit pas être totalement sec, mais toujours un peu humide. Passez une éponge humide sur la totalité du crépi, afin de le lissé. Ou alors, munissez-vous d’un rouleau, et effectuez des mouvements de hauts en bas, pour donner du relief à votre façade. Arrêtez-vous seulement quand votre travail vous conviendra !