Fonctionnement des primes 1€

maison subvention prime isolation

L’isolation à 1 euro? Certaines personnes doutent de la fiabilité de ce dispositif. Mais avant toutes choses, il faut connaitre les détails de ce dispositif pour pouvoir en bénéficier. Pour faire court, il s’agit d’un aide financière faisant suite aux accords de Grenelle sur la transition énergétique et qui sert à financer l’isolation des maisons. Elle est directement dérivée du crédit d’impôt transition énergétique qui n’existe plus aujourd’hui. Ce type de crédit est donc transformé en subvention. Vous pouvez en bénéficier grâce à des programmes comme MaPrimeRénov subvention ou ActionLogement subvention. Même si c’est un programme de l’État, il peut être additionné par des primes financé par les grands distributeurs de carburant ainsi que les grands énergéticiens. Toutefois, il existe des conditions d’éligibilité pour pouvoir jouir d’une meilleure isolation à petit prix, car cette offre n’est pas donnée à tout le monde.

Les types de travaux concernés

L’isolation thermique 1 € est très intéressante si vous des murs extérieurs non isolé dans votre maison. En effet, les entreprises soumises au CEE et RGE peuvent proposer de prendre en charge une certaine partie de votre facture. C’est à partir de là que vous pouvez bénéficier d’une subvention 1 €, mais cela peut varier en fonction de votre éligibilité. Concernant les travaux, il est important de savoir qu’il est question d’isolation entre une pièce chauffée et une autre non chauffée. Comme précisé, il peut s’agir des combles perdus, des rampants, des pignons, des greniers, des sous-sols, d’un vide sanitaire ou des caves.

Quelles sont les conditions d’éligibilité ?

Êtes-vous éligible ou non ? Bien sûr, l’isolation à 1 € est surtout destinée aux foyers les plus modestes, mais d’autres critères entrent également en comptes pour déterminer si vous êtes éligible ou pas. Il s’agit du nombre d’occupants dans le logement, les revenus et le type de chauffage que vous utilisez. Cependant, le critère principal est la condition de ressources. Le montant d’aide est donc calculé en fonction des revenus et il existe des plafonds à ne pas dépasser pour pouvoir en bénéficier. En outre, ces plafonds varient en fonction du nombre de personne et selon les régions.

Autres conditions d’éligibilité

Les autres conditions d’éligibilité concernent le type de chauffage et la zone géographique. Le premier permet de déterminer le montant des économies d’énergie que l’isolation va permettre tandis que le second dépend du climat. Sur ce dernier point, la France est coupée en trois zones et la première (H1) concerne le nord du pays et une partie de la frange Est. La seconde (H2) s’étend sur toute la façade ouest du pays tandis que la dernière zone (H3) s’agit des zones côtières. Par contre, vous devez être propriétaire de votre maison durant au moins 2 ans. Concernant les démarches, la première chose à faire est de solliciter l’aide d’un acteur distribuant les CEE ou la RGE. Ensuite, il ne vous suffit plus que suivre les étapes nécessaires.

Faites une demande de devis

Le devis est très important pour déterminer le coût des travaux que vous aurez. N’hésitez pas à demander plusieurs devis avec le plus de détails et de précisions possibles tels que les dates de début et de fin du chantier qui détermine ainsi la durée à respecter des travaux. Repérez d’éventuelles erreurs de calcul, il doit aussi y avoir une mention de service après-vente en cas de problème.

Renseignez-vous sur l’artisan

N’hésitez pas à demander si votre artisan est assuré ou non, car en cas d’accident, vous ne serez pas responsable. Il est bon à savoir que si l’intervention se porte sur le gros œuvre, l’artisan doit avoir une garantie décennale. Dans le cas d’un second œuvre, c’est l’assurance responsabilité civile professionnelle qu’il doit avoir. Vous avez maintenant tous ces détails avec vous, choisissez bien celui qui cerne au mieux votre problème. Choisissez celui qui sait bien vous expliquer les choses de manière simple, car un bon artisan sait très bien comment s’exprimer avec ses clients avec des mots compréhensibles. Il faut également choisir un artisan qui a de l’expérience selon ses travaux antérieurs.