Isolation thermique extérieure : le fonctionnement

isolation thermique extérieure

L’isolation thermique extérieure permet d’améliorer le confort des occupants d’un bâtiment en supprimant les ponts thermiques. Elle optimise l’inertie thermique, grâce à un matériau isolant mis en place sur la face externe des murs. Comment fonctionne l’isolation thermique par l’extérieur ?

Le principe de l’ITE

L’isolation thermique par l’extérieur consiste à poser une couche d’isolant entre le mur et le revêtement de finition. Cette technique permet d’améliorer le confort des occupants, mais aussi d’optimiser la performance énergétique du bâtiment. Concrètement, l’isolant filtre une partie de la chaleur émise par le rayonnement du soleil pendant la journée. Cette chaleur n’est pas rejetée, mais emmagasinée pour ensuite être libérée pendant la nuit lorsque le thermomètre baisse. Ce processus de déphasage optimise l’inertie thermique et réduit les variations de température entre la journée et la nuit. Il en résulte une réduction de coûts de chauffage du bâtiment pouvant aller jusqu’à 30 %.

Le principe de l’ITE

La mise en place d’une isolation thermique par l’extérieur requiert des isolants en feuilles, en panneaux ou en vrac, d’une armature optionnelle selon la technique de pose et d’un revêtement de finition, pouvant s’agir d’enduit ou de bardage. On distingue 4 techniques de pose différentes d’une isolation extérieure

  • La pose collée qui consiste à coller directement la feuille ou le panneau isolant sur le mur.
  • La pose calée-chevillée consiste à fixer directement la feuille ou le panneau d’isolation au mur, grâce à des chevilles mécaniques.
  • La pose sous ossature consiste à fixer une structure en bois ou en métal contre le mur et d’y fixer les panneaux d’isolation.
  • L’application par insufflation consiste à déposer une armature contre le mur, puis de disposer directement les vêtures et vêtages de finition. Les laines ou fibres isolantes seront par la suite injectées par insufflation pour combler le vide entre le mur et la paroi de finition.

ITE : les avantages et inconvénients

L’isolation thermique extérieure permet de faire des économies à long terme sur la facture énergétique. Elle réduit en effet les dépenses liées au chauffage sur toutes les pièces du bâtiment. L’ITE est également éligible à des subventions, à l’exemple de l’aide MaPrimeRenov’ octroyée par l’ANAH, et accessible depuis janvier 2021 à tous les ménages sans condition de revenu. La mise en place de ce type d’isolation peut s’avérer une excellente occasion de rénover l’extérieur de sa maison à moindre prix.